Le groupe artistique Les Pas Perdus, constitué d’artistes français et sud-africains, s’inscrit dans un mouvement d’art contemporain collaboratif. Depuis 1994, en France et sur le continent africain, ce collectif réalise des œuvres avec des occasionnels de l’art. Les occasionnels de l’art sont des personnes qui viennent à l’art pour l’occasion et font œuvre commune avec Les Pas Perdus pendant un temps. Ils sont considérés à ce titre comme co-auteurs. Ce sont des hommes et des femmes qui ont un rapport inventif et sensible avec leur quotidien, praticiens ordinaires rencontrés au gré des déplacements et des immersions du groupe.

Natif d’Afrique du Sud et originaire de l’Ile Maurice, Guy-André Lagesse est l’initiateur de ce collectif. Après avoir grandi à Durban, à 17 ans il quitte le pays de l’apartheid et vient s’installer en France pour étudier aux Beaux-Arts. Ce trajet de vie fait de rencontres multiples l’a conduit à œuvrer aux connexions entre les genres, les registres et les personnes que les situations sociales et économiques ont tendance à séparer.

À plusieurs et actuellement avec Jérôme Rigaut (Strasbourg), Nicolas Barthélemy (Paris) et Doung Anwar Jahangeer (Durban), ils croisent et confrontent la variété des esthétiques par goût des contrastes. L’hétérogénéité, comme principe même de dépassement des frontières, et la conscience de l’altérité entrainent ainsi la réalisation d’un art collaboratif, politique, de belle humeur.

Un élan déraisonnable pousse le groupe à réunir des personnes ainsi que des matières et des objets de prime abord disjoints. Comme l’observe Frédéric Valabrègue «toutes les matières sont assemblées, brassées, mixées de façon dionysiaques : ensemble, ils mélangent tout à l’excès jusqu’à marier la Foire du Trône à la Documenta ».

Pour Les Pas Perdus, dans la création, il n’y a pas d’à priori quant aux résultats : chaque rencontre avec les occasionnels de l’art modèle ce qui advient. Le soin et l’écoute apportés à chacun et à chaque situation contribue au sens de l’oeuvre. La démarche reliée au quotidien s’appuie sur la dynamique des circonstances, sur l’improvisation et les relations, afin de mettre en avant l’ordinaire comme potentiel poétique inépuisable. Le collectif prend sens dans la reconnaissance du spécifique, le commun devient sensible dans la complicité avec chaque individu.

Une des définitions du mot oeuvre est de «mettre en jeu »… Les formes suivent.

 

Nicolas Barthélemy, réalisateur, scénariste, plasticien. Études à l’école des Arts Appliqués et des Métiers d’art et à l’école des Beaux Arts de Paris. Artiste peintre de formation, il s’intéresse à la réalisation et à l’écriture de scénarios. Il co-réalise plusieurs courts-métrages: Le Congrès, Retour à Syphnos, The Country of Love, Le Badmington, Ano Méria, La Roche aux dames… Il écrit et réalise une fable préhistorique: Les Modèles Vivants et plus récemment, il coréalise avec Michel Bertrou: Trois Beaux Châteaux, fantaisie historique de 45 minutes. En parallèle de la réalisation et de l’art plastique , il écrit et publie avec Serge Frechet «T’habites Denain» et Complète poésie (Ed. sensibles de l’art contemporain, Caen). Il travaille étroitement avec Les Pas Perdus depuis 1999 sur différents projets: «Mari-Mira, l’Esprit Cabanon», «Bon Anniversaire Tout Le Monde» «La Promenade du Jardin des Souhaits Bricolés»…

Jérôme Rigaut, depuis 1982, a travaillé comme comédien au théatre est au cinéma entre autres avec Danielle Bre, Claude Guerre, François Monnié, François Michel Pesenti, Tadeusz Kantor, Alain Timar, Isabelle Pousseur, Frédéric Flahaut, Jean- Pierre Améris, Claire Simon, Joël Santoni, Georges Appaix, Josée Dayan, Nanouk Broche, Yves Fravéga, Bernard Colmet, Michèle Guigon, Pierrette Monticelli, Blandine Masson, Haim Menahem, Philippe de Broca, Laurent Derichemond, Yves Hanchard, Éva Doumbia, Laurence Janner, Bénédicte Sire, Chiara Guidi, Valérie Donzelli, Ludovic Piette, Xavier Marchand … a fait d’autres choses aussi, et travaille étroitement avec Les Pas Perdus depuis 1996 sur différents projets: «Mari-Mira», «Bon Anniversaire tout Le monde», «Tuning D’appartement», «Maisons de l’Ordinaire et de la Fantaisie » «La Promenade du Jardin des Souhaits Bricolés», etc…

Le groupe artistique Les Pas Perdus est accompagné de Dorine Julien – directrice de production, Catherine Charléty – administratrice et assistante à la production, Sue Vann La – assistante comptable, Valérie Rémondeau – développement du site web et relation au quartier, Caroline Terrier – responsable du studio vidéo et monteuse, Julien Parsonneau, Vincent Sojic – constructeurs-facilitateurs.